Publications


12/05/2017

Recul de l’âge à partir duquel un chômeur sénior peut bénéficier d’une durée d’indemnisation de trois ans

Mai 2017 – droit du travail – HB

 

La convention d’assurance chômage signée le 14 avril 2017, reprenant les termes de l’accord signé par les partenaires sociaux le 28 mars 2017 relatif à l’assurance chômage, a porté à 53 ans l’âge à partir duquel un travailleur sénior involontairement privé d’emploi peut bénéficier d’une durée maximale d’indemnisation plus longue (3 ans).

Auparavant, les demandeurs d’emploi sénior pouvaient bénéficier de cette durée d’indemnisation plus longue dès 50 ans.

L’âge à prendre en compte est celui du salarié à la fin de son contrat de travail.

Cette disposition n’est pas encore entrée en vigueur. La convention a été transmise au Ministère du Travail en vue d’engager la procédure d’agrément.